logo

Foire aux questions

La peur du dentiste

Certaines personnes ont eu de mauvaises expériences, des douleurs ou ont reçu des traitements inadéquats et cela peut les rendre anxieux à l’idée de consulter un dentiste. Nous vous comprenons! Nous ferons de notre mieux pour vous mettre à l’aise. Il est important pour nous de connaitre vos inquiétudes, afin que nous puissions travailler ensemble. Les nouvelles technologies en dentisterie sont synonymes de meilleurs niveaux de conforts pour nos patients. Soyez assuré que notre équipe est non seulement expérimentée, mais également chaleureuse et dévouée.

Il y a longtemps depuis votre dernière visite

Nous ne vous jugerons pas. Notre but est de vous aider à progresser vers une meilleure santé dentaire et ce peu importe votre situation actuelle. Nous sommes des conseillers et des guides. Nous souhaitons travailler avec vous afin d’obtenir les résultats que vous souhaitez. À la suite d’un examen complet de votre bouche, vous serez informé de votre état de santé dentaire ainsi que de ce que nous devrons faire ensemble afin de l’améliorer. Nous prendrons le temps de répondre à vos questions. Vous serez libre de prendre vos propres décisions.

Ce qu’il faut dire à son dentiste

Voici des exemples de changement dont il faut informer son dentiste : Des dents qui se sont décolorées ou qui se sont déplacées. Une grande sensibilité des dents ou des gencives au chaud, au froid ou aux boissons et aliments sucrés. Une décoloration, une sensibilité ou un saignement des gencives lors du brossage des dents ou de l’utilisation de la soie dentaire. Une décoloration de la surface à l’intérieur de la bouche. Une plaie sur la lèvre ou dans la bouche, par exemple un ulcère, qui dure plus de deux semaines. Un serrement ou un grincement des dents, ou encore de la tension musculaire au cou et à la mâchoire. L'apparition de bosses dans le cou. Il faut également informer son dentiste de tout changement survenu depuis la dernière visite (prise de nouveaux médicaments, maladie, grossesse, etc.).

Les prix

Nos honoraires sont ceux proposés par le Guide des Tarifs de L'Association des Chirurgiens Dentistes du Québec. Pour certains soins préventifs ils sont légèrement inférieurs. À long terme, des suivis préventifs réguliers vous aideront à maintenir une bonne santé dentaire. Des économies substantielles peuvent être réalisées grâce à la prévention. Le Guide des tarifs et nomenclature des actes buccodentaires est publié annuellement par l’Association des chirurgiens dentistes du Québec. Ce document de référence pour les dentistes suggère une échelle de tarifs pour des soins donnés dans des conditions normales. Le guide peut être consulté à la Bibliothèque et archives nationales du Québec.

Les paiements acceptés

Nous acceptons l’argent comptant, le paiement direct ainsi que les cartes de crédit Visa et MasterCard. Nous vous offrons également la possibilité d’obtenir une entente financière personnalisée selon le traitement effectué, les honoraires et la durée de celui-ci. Nous offrons le service de transmission électronique des traitements effectués par les dentistes à la fin de votre visite, si votre police d'assurance le permet. Nous acceptons de recevoir les paiements de votre assureur quand cela est permis par votre contrat. Vous pourrez ainsi payer seulement la partie des honoraires qui n’est pas remboursée par votre assureur. Nous pouvons poster pour vous, les formulaires d'assurances qui doivent être soumis manuellement. Cependant le titulaire de l’assurance devra être présent pour signer le formulaire. Vous devrez également payer la totalité des honoraires. Les traitements effectués par Madame Isabelle Desbiens Denturologiste ne peuvent jamais être transmis électroniquement.

Les régimes d'assurance de soins dentaires

Plusieurs personnes bénéficient de régimes d’assurance collective, offerts en général par leur employeur, qui couvrent certains frais liés aux soins médicaux et dentaires. Les types de soins couverts et les frais admissibles varient d’un régime à l’autre. L’employeur devrait être en mesure de bien les expliquer. Aussi, vous pouvez nous demander de fournir, à l’avance, un plan de traitement à votre assureur. Cette procédure vous permettra de connaître les soins couverts et la part des frais qui sera remboursée par votre régime d’assurance collective. Les régimes qui remboursent les frais dentaires en totalité sont rares. En général, une portion des frais dentaires est non remboursable et doit être payée par l’assuré. En outre, les régimes comprennent souvent une franchise annuelle ainsi qu’un montant maximal annuel de remboursement. Éléments importants à retenir: Il revient au bénéficiaire d’un régime d’assurance collective, et non au dentiste, de vérifier auprès de son assureur quelle portion du plan de traitement sera couverte par le régime. De plus en plus les assureurs refusent de donner ces informations au dentiste ou au personnel de la Clinique dentaire. Le dentiste n’est pas tenu de respecter les tarifs fixés par l’assureur. Le dentiste ne peut pas modifier les honoraires généralement demandés pour le seul motif que le patient bénéficie d’un régime d’assurance.